Catégories
INFOS DU DIOCESE

Fête patronale de la Paroisse St Paul d’Aou-Mono

Placée sous le patronage de St Paul (fêté liturgiquement le 25 janvier), la jeune paroisse d’Aou-Mono a célébré sa première fête patronale le dimanche 29 janvier 2023 car son érection remonte au 1er novembre 2022. L’église paroissiale a servi de cadre à la célébration de l’eucharistie dominicale.

Celle-ci fut présidée par Mgr Célestin-Marie GAOUA, l’ordinaire du diocèse de Sokodé et concélébrée non seulement par les prêtres nommés sur cette paroisse à savoir les Pères Abel LONGAH et Emmanuel BEKITI, mais aussi par d’autres qui se sont joints à eux pour la circonstance notamment Mgr Joseph BALLONG de passage à Sokodé. Voici l’homélie prononcée par Mgr GAOUA.

On notait la présence massive des fidèles venus des stations secondaires et celle des invités au rang desquels le chef du village et les leaders religieux de l’Islam de la localité. Un temps fort de cette fête patronale a été la bénédiction nuptiale du couple Timothée et Catherine par l’évêque. Cette célébration fut animée par les chorales d’Aou-Mono et de Tchébébé. Au terme de cette liturgie pleine de ferveur, l’Administrateur de ladite paroisse, le Père LONGAH a remercié l’évêque pour cette proximité à leur égard et à tous ceux qui soutiennent cette jeune communauté chrétienne dans sa croissance.

Le chef du village a eu également l’occasion de placer son merci à l’endroit de l’ordinaire de Sokodé et de tous ceux qui ont fait le déplacement d’Aou-Mono pour cette fête paroissiale. Prenant la parole à son tour, l’évêque de Sokodé a félicité cette jeune communauté pour la bonne préparation de cette célébration. Aussi a-t-il conclu son propos par le don d’un calice à la jeune communauté.

Les réjouissances s’en sont poursuivies à la fin de la messe sur la cour de la mission.  Située dans le canton de Kadambara (préfecture de Tchaoudjo), la nouvelle Paroisse d’Aou-Mono est délimitée au Nord par le village de Koboyo, au Sud par la rivière d’Aou, à l’Est par le fleuve Mono, et à l’Ouest par la rivière Marawé. Ses stations secondaires sont au nombre de 6 à savoir Aou sucral, Kédjebi, Kpakparakpadé, Taworeda, Sada 1 et Soboua. Joyeuse fête patronale à la jeune communauté chrétienne !  

Catégories
INFOS DU DIOCESE

Semaine de prières pour l’unité des chrétiens dans le diocèse de Sokodé

Ouverte le 18 janvier 2023 comme tous les ans d’ailleurs, la semaine de prières pour l’unité des chrétiens a connu son apothéose le 25 janvier 2023. En effet, de nombreux fidèles de l’Eglise catholique et ceux de l’Eglise protestante ont prié ensemble.

C’est le cas à Sokodé où Catholiques et Protestants ont prié ensemble au Temple de Bethléem situé près du Centre Hospitalier Régional de Sokodé le 25 janvier après l’ouverture à la Paroisse Cathédrale Ste Thérèse le 18 janvier dernier. C’est aussi le cas à la Paroisse St François Xavier de Sotouboua où Catholiques et Protestants ont prié ensemble pour l’apothéose de cette semaine de prières. Tchamba n’est pas en reste. En effet, Catholiques et Protestants se sont donnés rendez-vous pour la clôture au Temple évangélique de Tchamba.  

Le thème de réflexion 2023 ayant guidé cette semaine de prières pour l’unité des chrétiens est : « Apprenez à faire le bien, recherchez la justice » (Isaïe 1,17). A l’ouverture de cette semaine de prières pour l’unité des chrétiens, Mgr Célestin-Marie GAOUA, l’évêque de Sokodé a déclaré : « Apprendre à faire le bien exige de décider de s’engager dans une réflexion sur soi. » « La semaine de prière, a-t-il poursuivi, est le moment idéal pour que les chrétiens reconnaissent que les divisions entre nos Eglises et nos confessions ne peuvent être séparées des divisions au sein de la famille humaine tout entière. »

« Recherchez la justice nous oblige à faire face à ceux qui font du mal aux autres. Ce n’est pas une tâche facile… mais Jésus nous assure que défendre la justice face à l’oppression conduit au Royaume des cieux. » a-t-il évoqué. Somme toute, « Apprendre à faire le bien, recherchez la justice » est un idéal à atteindre non seulement pour les religieux mais aussi un défi pour tout homme. Puissions-nous apprendre tous à faire le bien, et à être des artisans de justice pour l’avènement d’un monde de paix. Amen.    

Catégories
INFOS DU DIOCESE

Action de grâce du Père Justin-Magloire à la Paroisse Christ Lumière du Monde de Kpangalam

Après l’action de grâce du jour d’incidence le 20 décembre 2022 pour ses 25 ans d’ordination sacerdotale, le Père Justin-Magloire NABOUD a rendu de nouveau grâce cette fois-ci sur sa paroisse d’origine, la paroisse Christ Lumière du Monde de Kpangalam le 20 janvier 2023. L’église paroissiale a servi de cadre de prières pour cette action de grâce.

Entouré des membres du presbyterium de Sokodé avec à la tête l’ordinaire du lieu, Mgr Célestin-Marie GAOUA, le jubilaire a offert au Seigneur sur « l’autel de la terre entière, le travail, les joies et les peines du monde » (Teilhard de Chardin) en présence de quelques fidèles laïcs, amis ou familiers. Dans sa méditation circonstancielle, le Père Frédéric PEKELE a rendu grâce au Seigneur pour les 25 ans de fidélité du Père Justin-Magloire. Il n’a pas manqué de relever dans son prêche une qualité du jubilaire. En effet, « Il est, a-t-il dit, un grand bosseur, un infatigable travailleur… Il travaille chaque jour comme si c’était son dernier jour. ».

Au terme de cette belle célébration pleine d’émotions, l’ordinaire de Sokodé a exprimé ses chaleureuses félicitations au jubilaire. Prenant la parole à son tour, l’heureux jubilaire a aussi exprimé sa gratitude à son évêque. Aussi s’est-il souvenu de Mgr Chrétien BAKPESSI, celui qui l’a envoyé au séminaire et de Mgr Ambroise K. DJOLIBA, celui qui l’a ordonné prêtre le 20 décembre 1997.

Il n’a pas oublié de remercier ses confrères prêtres, et tous ceux qui ont collaboré avec lui dans l’exercice de ses charges sacerdotales. Enfin, il a aussi exprimé sa reconnaissance à l’endroit de tous ceux qui l’ont soutenu durant son cheminement vocationnel et pendant les 25 ans années de sacerdoce. Animée par la chorale Christ Lumière du Monde de Kpangalam, cette action de grâce s’est achevée après deux heures d’horloge. Un verre d’amitié fut partagé à la fin de la célébration. Félicitation au jubilaire et en avant pour la mission !

Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

Session des agents pastoraux sur la protection des mineurs à Atakpamé

Une vue des agents pastoraux à la messe d’ouverture de la session

Du 13 au 15 janvier 2023, une session des agents pastoraux sur la protection des mineurs s’est tenue à Atakpamé. Organisée par le Père Donald FADAZ, Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires(OPM) au Togo avec l’appui de l’Œuvre pontificale de la Sainte Enfance, cette rencontre a permis de rassembler 46 participants (les évêques d’Atakpamé et de Lomé, 23 prêtres, 6 consacrées, et 15 laïcs).

Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN pendant son exposé

Le centre d’accueil St Bernard de la Paroisse Cathédrale Sainte Trinité a servi de cadre à ces échanges. Venus des différents diocèses du Togo et des différentes institutions ecclésiales, les participants ont suivi avec attention les différentes activités menées en faveur des enfants dans les différents diocèses du Togo avant l’exposé du thème développé par l’évêque chargé des Missions et des OPM au sein de la Conférence des Evêques du Togo(CET), Mgr Nicodème Anani BARRIGAH-BENISSAN : « Protection des mineurs sous la garde des agents pastoraux et leurs auxiliaires au Togo ».

Une vue des participants à la session des OPM

« La meilleure manière de protéger les enfants, a-t-il dit, c’est éviter que les abus soient commis. »  Le désir de l’Archevêque métropolitain de Lomé est que tous les acteurs impliqués dans une pastorale des enfants aussi bien au niveau des paroisses que dans les écoles, « que ceux-ci puissent se constituer en une commission qui prendra en compte la question de l’accompagnement des enfants, et de leur protection contre les abus ». Il préconise enfin qu’en cas de survenue malheureusement des abus « qu’on puisse avoir un mécanisme qui puisse permettre de répondre de façon appropriée. »  Cette communication a suscité un débat qui a conduit à des travaux en carrefour.

Exposé de Mgr Nicodème Anani BARRIGAH-BENISSAN sur la protection des mineurs
Rvde Sœur Roberta TREMARELLI pendant sa communication
Message de la Rvde Sœur Roberta TREMARELLI, Secrétaire Générale de l’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance

La seconde intervention fut celle de la Secrétaire Générale de l’Œuvre pontificale de la Sainte Enfance, la Révérende Sr Roberta TREMARELLI en visite de travail au Togo. « Il est important pour les adultes, a-t-elle insisté, de reconnaitre leur responsabilité vis-à-vis des enfants. » Afin que le présent atelier porte du fruit, la représentante du siège romain conseille de l’amplifier dans les diocèses jusque dans les coins les plus reculés. Cette session s’est achevée sur une note de satisfaction de tous les participants. « A la fin de cette session sur la protection des mineurs, c’est beaucoup de joie d’avoir appris sur la manière d’encadrer ceux-ci afin qu’ils ne soient victimes des abus » a confié le Père Alexis AKALA, Aumônier des Cœurs Vaillants et Ames Vaillantes (CVAV) dans le diocèse de Kara.

S. Roberta et l’équipe de la Direction Nationale des OPM
Catégories
INFOS DU DIOCESE

Visite de travail de la Sr Roberta TREMARELLI, Secrétaire Générale de l’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance dans le diocèse de Sokodé

Eucharistie du 11 janvier 2023

Du 10 au 12 janvier 2023, le diocèse de Sokodé a accueilli la Sr Roberta TREMARELLI, Secrétaire Générale de l’Œuvre Pontificale de la Sainte Enfance à  Rome(ITALIE) pour une visite de travail. Arrivée au Togo depuis le 7 janvier, elle a passé ses premiers jours dans l’archidiocèse de Lomé et le diocèse d’Aného. C’est à présent une tournée à l’intérieur du pays afin de toucher du doigt la réalité de la Sainte Enfance. Elle n’est pas arrivée seule car étant conduite par le directeur national des OPM au Togo, le Père Donald FADAZ.

Mot de la directrice du Jardin d’enfants à Sotouboua

Le premier jour c’est-à-dire le 10 janvier fut consacré à la prière du soir, au partage du repas suivi du repos.  En ce qui concerne la journée du11 janvier, elle a démarré avec l’Eucharistie à la chapelle de la Maison St Jean-Marie Vianney présidée par le directeur diocésain des OPM Sokodé le Père Moise DADJA et concélébrée avec le directeur National des OPM et le Père Chargé de la Sainte Enfance, le Père Adolph-Marie BEBEHOU avec la participation de la Sr Roberta et des Pauvres filles de la Visitation de Marie. Après la célébration de la messe, place aux tournées.

Coupure du ruban symbolique de la garderie pour enfants

Ce fut l’occasion d’inaugurer la garderie d’enfants St Joseph à la Paroisse St François Xavier de Sotouboua dont les travaux de construction ont été achevés dans un passé récent. Cette cérémonie, en effet, s’est déroulée dans une très simplicité mais assez expressive. Les enfants du jardin d’enfants, leurs parents et éducatrices étaient tous heureux du passage de la Sr Roberta dans cette école des Sœurs de la Providence de St André de Peltre. Après Sotouboua, ce fut la visite du jardin d’enfants de la Paroisse St Joseph d’Adjengré, et du jardin d’enfants les Hibiscus des Sœurs Notre Dame des Apôtres à la Paroisse Cathédrale Ste Thérèse.

Accueil à l’Hibiscus NDA

La fin de matinée du 11 janvier 2023 fut consacrée à la visite du Centre de Rééducation Fonctionnelle et d’Appareillage Orthopédique(CERFAO-NDA). Quant à l’après-midi, il fut consacré à deux entretiens, l’une avec l’équipe diocésaine des OPM et l’autre avec l’évêque diocésain, Mgr Célestin-Marie GAOUA. Cette journée de travail s’est achevée sur une note de satisfaction aussi bien des visiteurs que des visités. La journée du 12 janvier 2023 fut consacrée à la sainte messe du 12 janvier 2023 et du départ de la Sr Roberta et du directeur national des OPM à Lomé.

Photo de famille à la fin de l’entretien avec l’équipe diocésaine des OPM
Catégories
INFOS DU DIOCESE

Pèlerinage des enfants dans le diocèse de Sokodé

Les enfants en animation au CEDIPAF

Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale de l’Enfance Missionnaire prévue pour le 8 janvier 2023 à la solennité de l’Epiphanie, près de 2500 enfants ont participé au pèlerinage dans leur paroisse respective dans le diocèse de Sokodé sur le thème : « Vous serez mes témoins » (Ac1,8) le samedi 7 janvier. C’est le thème du message du St Père François pour la Journée Mondiale des Missions d’octobre 2022 qui a été repris avec les enfants mais cette fois-ci avec un petit extrait suivi de petites questions compte tenu de leur niveau de compréhension.

Photo de famille du pèlerinage des enfants à Lawelou(Aouda)

Outre ce temps de méditation, d’autres activités étaient au programme de ce pèlerinage-enfants à savoir les animations, le chapelet, la messe, et le pique-nique. Encadrés par près de 150 animateurs, les enfants sont heureux pour cette expérience vécue qui n’est pas la première du genre. En effet, les pèlerinages pour enfants se vivent depuis plus de 10 ans déjà au temps de Noel. C’est la pandémie du covid-19 qui a freiné cette activité comme tant d’autres d’ailleurs. Merci à Dieu qui a permis la tenue de ce pèlerinage pour les enfants cette année tout comme l’année dernière.

Photo de famille du pèlerinage à la Paroisse St André d’Alédjo

Merci à toutes les paroisses qui se sont impliquées d’une manière ou d’une autre pour la réussite de cette activité en faveur de tous les enfants. En rappel, le 28 décembre dernier, certaines paroisses ont anticipé ce pèlerinage pour des raisons diverses. A l’Evêque, aux Curés de Paroisses, aux Aumôniers des mouvements d’enfants, aux Parents, aux Educateurs, et aux Accompagnateurs ou Animateurs, les Chargés des Œuvres Pontificales Missionnaires(OPM) renouvellent de tout cœur leurs remerciements. Merci aux enfants à tous les enfants qui ont participé à ce pèlerinage. Que Dieu bénisse tous et chacun !

Eucharistie conclusive du pèlerinage des enfants au CEDIPAF
Catégories
INFOS DU DIOCESE

Célébration du jubilé d’étain(10 ans) de sacerdoce

Les prêtres à l’honneur le 22 décembre 2022

Ordonnés prêtres le 22 décembre 2012, les Pères Rolland TCHAMIEMarius DJATEMA et Moïse DADJA ont accompli dix ans de ministère sacerdotal le 22 décembre 2022. La célébration de ce jubilé d’étain a été marquée par une eucharistie à la chapelle de la Maison St Jean-Marie Vianney à Sokodé en présence de quelques parents ou invités.

Doxologie finale: Par Lui, avec Lui

Présidée par le Père Marius DJATEMA, Aumônier de la Maison St Jean-Marie Vianney, elle fut concélébrée non seulement par les deux autres prêtres à l’honneur mais aussi par d’autres prêtres qui se joints à l’heureux événement. Mgr Ambroise Kotamba DJOLIBA, l’évêque émérite de Sokodé a pris également part à cette action de grâce en dépit du grand âge. Fervente, cette célébration s’est déroulée dans un climat de reconnaissance au Seigneur pour sa miséricorde et sa fidélité durant ces 10 années de dur labeur. Au terme de cette célébration, un verre d’amitié fut partagé par l’ensemble des participants. Sincère merci à tous pour les soutiens multiformes. Fructueux ministère sacerdotal aux prêtres qui célèbrent leur anniversaire d’ordination sacerdotale en ce mois de décembre.

Photo de famille avec les prêtres

Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

25 ans de présence des Sœurs Orantes de l’Assomption dans le diocèse de Sokodé (Togo)

Les orantes en procession pour l’action de grâce

Les Orantes de l’Assomption en Afrique de l’Ouest ont jubilé en cette fin d’année 2022 pour les 25 ans de leur présence au Togo plus précisément dans le diocèse de Sokodé. En effet, l’action de grâce de ce jubilé d’argent fut célébrée le dimanche 11 décembre 2022 à l’église cathédrale Ste Thérèse en présence d’une foule nombreuse de fidèles, et d’invités.

L’évêque de Sokodé présidant à l’Eucharistie

Dans son mot de bienvenue, la Sr Cécile-Benoît NOUTSOUGAN, Orante de l’Assomption a rappelé aux mémoires les débuts de leur mission dans le diocèse de Sokodé jusqu’à nos jours. En substance, on retient que 26 Sœurs sont passées à la communauté de Sokodé. « Notre présence à Sokodé a été caractérisée par la prière continue et l’adoration, le service de la librairie, la catéchèse, l’évangélisation par la presse, l’enseignement et l’agropastorale » a-t-elle indiqué.

Mot de bienvenue de la Sr Cécile-Benoît NOUTSOUGAN
La foule des fidèles et d’invités

Mgr Célestin-Marie B. GAOUA présidant cette Eucharistie, a remercié le Seigneur pour leur présence dans le diocèse de Sokodé. « Nous rendons à Dieu avec les Orantes de l’Assomption, a-t-il dit, elles ont été invitées par Mgr Ambroise K. DJOLIBA pour œuvrer avec les agents pastoraux du diocèse en 1997. Nous célébrons aujourd’hui le jubilé de la 25ème année de leur présence à Sokodé. » L’évêque de Sokodé a formulé des souhaits pour les années à venir à l’endroit des Orantes de l’Assomption. Il s’agit en effet, pour elles d’encourager la branche des laïcs, hommes et femmes qui communient à leur spiritualité, qu’ils soient encore de plus en plus nombreux à travers le diocèse. Aussi devront-elles encourager de nombreuses vocations à la vie religieuse.

Homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA à l’occasion du jubilé d’argent des Orantes de l’Assomption
Les orantes renouvelant leur engagement

Au cours de cette célébration pleine de ferveur, toutes les Orantes participantes à l’Eucharistie ont renouvelé leur engagement au service du Seigneur et de son Eglise. Cette célébration fut animée par la chorale St Jean-Paul II. Au terme de cette liturgie dominicale, la Régionale des Orantes de l’Assomption en Afrique de l’Ouest, la Sr Thérèse KASOKI MUTANGI a exprimé ses remerciements à tous les fidèles en général et aux évêques du diocèse de Sokodé en particulier pour l’accueil réservé à leur famille religieuse.

Un groupe d’orantes à la messe

Fondée le 8 décembre 1896 en France par Mère Isabelle Marie de Gethsémani et le Père François PICARD, un Assomptionniste, les Orantes de l’Assomption sont un institut de vie contemplative ouverte au monde. Elles font partie de la grande famille de l’Assomption à côté des Augustins de l’Assomption, des religieuses de l’Assomption, des Oblates de l’Assomption, et des Petites Sœurs de l’Assomption. La vie de l’orante est de « toujours adorer », « toujours aimer », « toujours remercier » et « toujours réparer ». En prélude à ce jubilé, les Orantes ont organisé un triduum de prières et d’enseignements à la Paroisse Cathédrale du 7 au 9 décembre 2022. Heureux jubilé d’argent aux Orantes de l’Assomption !   

Les laïcs communiant à la spiritualité des Orantes
Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

Apothéose du Jubilé d’or de la Paroisse Notre Dame de la Visitation de Kulundé et ordinations presbytérales

Mgr Célestin-Marie GAOUA présidant la messe du jubilé

Erigée en paroisse le 29 juin 1971 par Mgr Chrétien BAKPESSI de vénérée mémoire, la Paroisse Notre Dame de la Visitation de Kulundè (Sokodé) a célébré l’apothéose de son jubilé d’or d’érection canonique, le samedi 3 décembre 2022. C’était au cours d’une célébration liturgique présidée par l’ordinaire du lieu, Mgr Célestin-Marie GAOUA et concélébrée par une soixantaine de prêtres.

Les ordinands en procession pour l’autel du Seigneur

Aussi pouvait-on y constater la présence d’une foule nombreuse de fidèles venus d’horizons divers habillés pour la plupart en uniforme. La cour intérieure de la mission fut aménagée par des appâtâmes et tentes couverts de bâches pour se protéger contre le soleil. Mais la chaleur s’est invitée à cette grande célébration au cours de laquelle trois diacres dont deux originaires de la paroisse jubilaire ont été ordonnés prêtres de Jésus Christ portant l’effectif des prêtres diocésains de Sokodé à 75. Il s’agit des abbés Vincent ADJALI, Emmanuel BEKITI et Emmanuel HRAHOUTA.

Un groupe de prêtres concélébrant à la messe du jubilé

A l’entame de cette célébration, le curé de ladite paroisse, le Père Ernest KOULA a non seulement souhaité la cordiale bienvenue à tous mais aussi il a rappelé que 10 prêtres (Curés) se sont succédés depuis la fondation jusqu’à lui.

Un groupe de religieuses

Dans sa méditation circonstancielle pour sa part, Mgr Célestin-Marie a rendu grâce à Dieu pour ce jubilé. « Nous avons répondu à l’appel de Dieu par la voix de l’Eglise pour qu’ensemble nous proclamions les merveilles de Dieu reçus par chacun et chacune d’entre nous. Car la vie mérite d’être fêtée. » a-t-il déclaré au début de son adresse. Il a par la suite évoqué l’effectif total des baptisés qui s’élève à ce jour 3598, les confirmés sont à 2267, les mariés font 165 et les ministres ordonnés sont 3.

Un groupe de fidèles laïcs revêtus à l’uniforme du jubilé

Aussi, deux paroisses sont-elles nées de la paroisse jubilaire à savoir la paroisse Notre Dame de l’Assomption de Komah (Sokodé) et la paroisse St Léon IX de Kolowarè. « En cette occasion du jubilé d’or, fais un examen de conscience pour voir la place que tu réserves à la Parole de Dieu dans ta vie » a interpellé le prélat. S’adressant aux candidats au presbytérat, il les a exhortés à la joie.

Dialogue de l’évêque avec les ordinands

« Soyez heureux, a-t-dit, que la joie caractérise votre vie et votre ministère. La pauvreté, la chasteté et l’obéissance que vous choisissez vous porteront au cœur de Jésus pauvre, chaste et obéissant qui a donné sa vie pour le salut du monde. ». Commencée à 8h30, cette grande messe a duré quatre heures d’horloge.

Vue de derrière des participants à la messe

Pleine de ferveur, elle fut animée par la fédération des chorales de Kulundè. Les réjouissances s’en sont poursuivies après la messe jusqu’au lendemain avec les prémices des nouveaux prêtres. En prélude à cette célébration clôturant ce jubilé d’or, un concert de chants chorale a eu lieu la veille. Heureux jubilé d’or à la Paroisse Notre Dame de la Visitation de Kulundè.

Bandérole du jubilé
Réécouter l’homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA, évêque de Sokodé
Catégories
INFOS DU DIOCESE

Décret de nominations du 3 décembre 2022