BREVE PRESENTATION DU DIOCESE DE SOKODE

Le diocèse de Sokodé est situé dans le Nord du Togo. Avec une superficie de 12 610 Km2, le diocèse de Sokodé est limité au Sud par le diocèse d’Atakpamé et au Nord par le diocèse de Kara. A l’Est, il s’ouvre sur le Bénin par la ville de Kaboli et à l’Ouest sur le Ghana par les grandes forêts des monts Fazao qui se prolongent jusqu’à Tindjassi.

Sur le plan administratif, le diocèse de Sokodé couvre à la fois une grande partie de la région centrale et la partie méridionale de la région de la Kara. Il s’étend sur quatre préfectures : Tchaoudjo (Sokodé), Assoli(Bafilo), Sotouboua, Tchamba et la Plaine du Mô (Djarkpanga).

La population est composée de chrétiens catholiques baptisées (13% de la population totale). Les autres chrétiens sont estimés à 1,5% de la population. Le nombre de musulmans et de pratiquants de la religion traditionnelle avoisine les 84%. Les musulmans occupent une place importante dans le diocèse. En effet, ils sont majoritaires dans les paroisses de Bafilo, Alédjo,Tchamba, Sotouboua et Sokodé.

Les ethnies qu’on y rencontre sont les suivantes : les tembas, les tchambas, les anas, les nawdbas, les kabyes, les bassar, les éwés, les mobas etc.

Sur le plan ecclésial, le diocèse se divise en quatre doyennés : Alédjo, Sokodé, Kaboli et Sotouboua. Le diocèse compte à ce jour 21 paroisses avec près de 80 prêtres dont 64 du clergé local et une dizaine de missionnaires.

Sur le plan historique, Sokodé est devenu un diocèse suffragant par un décret du Pape Pie XII le 14 septembre 1955 et Mgr Lingenheim en fut le premier évêque. Le 06 juillet 1965, le diocèse de Dapaong est créé par démembrement de Sokodé. Le 09 août 1965, Mgr Chrétien BAKPESSI fut nommé premier évêque autochtone de Sokodé. Sacré évêque le 7 août 1993, Mgr Ambroise K. DJOLIBA, il est l’initiateur de la Pastorale par les ondes par la mise sur pied d’une radio diocésaine Sainte Thérèse. Le 1er juillet 1994, le diocèse de Sokodé subit un second démembrement et donne naissance au diocèse de Kara. Le 3 janvier 2016, Mgr Célestin-Marie GAOUA est nommé 4ème évêque du diocèse de Sokodé. Dans la ligne de son prédécesseur, il accorde une place de choix à l’évangélisation par les ondes par ses conseils et ses appuis multiformes. Intéressons-nous à présent à l’explication de ses armoiries.

Monseigneur Célestin-Marie Bawilima GAOUA,

4ème Évêque de Sokodé

ARMOIRIES DE Mgr CELESTIN-MARIE GAOUA ET SON EXPLICATION

Dans les armoiries de Mgr Célestin-Marie GAOUA, nous avons une devise et 3 symboles.

–  La devise : Ad Misericordiae Servitium qui se traduit : « En vue du Service de la Miséricorde » ou « Au Service de la Miséricorde ».

C’est tout un programme de vie pour tout baptisé et plus particulièrement pour nous à qui Dieu confie une portion de son peuple acquis par son Fils Jésus.

– La Colombe symbolise l’Esprit Saint ; sans lequel nul ne peut dire » Abba, Père ». C’est cet Esprit qui guide l’Eglise (fidèles et pasteurs). Ouvrons nos vies à ses lumières.

– L’Etoile (dans un fond bleu et paisible) symbolise la Sainte Vierge Marie. A Jésus par Marie. Son OUI et sa totale disponibilité à Dieu font d’Elle Co-Rédemptrice. Confions-nous à son intercession toute puissante et permanente.

– Les Raisins et Le Blé symbolisent tous deux ensemble l’Eucharistie. Jésus, le Pain de Vie, nous nourrit de son Corps et de son Sang ; et se donnant ainsi à nous, nous éduque au don de soi à Dieu son Père et nous engage à travailler au salut de nos frères les hommes sans distinction de race ni de religion. L’Eucharistie nous aide à nous mettre tout entièrement « Au Service de La Miséricorde »

LES PAROISSES

A-DOYENNE DE SOKODE

1-SOKODE-CATHEDRALE

La Paroisse Cathédrale Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus fut érigée le 14 août 1929. Elle a célébré ses 90 ans d’érection canonique. L’actuel curé est le Père Richard BATOGUITARA avec pour Vicaires : les Pères Moïse BABAKE(CD) et Gérard GAZEAU(FD). Elle est composée de trois stations secondaires : Bariki, Kpalafoulassi et Tchalo.

2-SOKODE-AKAMADE

La Paroisse St François d’Assise d’Akamadè qui fut érigée le 4 octobre 2018. Elle se situe dans la ville de Sokodé. Elle fut par le passé une station secondaire de la Cathédrale Ste Thérèse avant son érection. Le curé de cette paroisse est le Père Karolus EMI WADAN. Il a pour collaborateur le Frère Anthony DARKO MENSAH. Elle a une station secondaire : Kouvon.

3-SOKODE-KOMAH

 

Erigée en paroisse depuis le 12 octobre 2007, la Paroisse Notre Dame de l’Assomption a pour Curé le Père Bien-Aimé RAZAFIMAHAVELO (A. A.) et pour vicaires : les Pères Vincent KAMBERE(AA) et Vivien DOKUI(AA). Elle a six stations secondaires : Adjorogo, Bonangana, Birini-Dognon, Kparatao, Kadambara, Sada-Est.

4-TINDJASSE

La Paroisse Ascension du Seigneur de Tindjasse (Bassar) fut érigée le 24 octobre 1995. Les Pères Wojtek MINTA et Christian KOTCHIRE de la Société du Verbe Divin sont ceux qui desservent cette communauté chrétienne. Elle se compose d’une dizaine de stations secondaires.

5-LAMA-TESSI

La Paroisse Notre Dame de Lourdes de Lamatessi fut érigée le 13 janvier 2004. L’actuel curé est le Père Julien KASSILE. Le Père Vincent OURO KOURA est Vicaire. Constituée d’une vingtaine de stations secondaires, elle fait figure d’outsider parmi les paroisses du doyenné. 

B-DOYENNE D’ALEDJO

1-ALEDJO

La Paroisse St André d’Alédjo fait partie des premières paroisses dans la partie septentrionale du Togo. En effet, son érection canonique date du 10 mars 1913. L’actuel curé est le Père Saturnin WAMA. Elle est constituée de deux stations secondaires à savoir Kpewa et Koumondè. 

2-BAFILO

La Paroisse Saint Thomas Apôtre de Bafilo fut érigée en 1974. Composée de 5 stations secondaires, elle est la paroisse-frontière avec le diocèse de Kara (Nord Togo). L’actuel administrateur est le Père Albert Marie ABALA. Ses stations secondaires sont les suivantes : Bouladè, Dako, Soudou, Tchon-woro et Tchogouma.

3-SOKODE-KPANGALAM

 

La Paroisse Christ Lumière du Monde (CLM) de Kpangalam. Elle fut érigée le 2 février 1984. L’actuel administrateur est le Père Jonas NAWANOU avec deux vicaires paroissiaux : les Pères Patrice MOROU et Émile BANG’NA. Elle est composée de cinq stations secondaires : Bouzalou-Bas, Bouzalou-Haut, Kpario, Kolina et Sagbadai.

4-ALHERIDE

La Paroisse Immaculé Conception d’Alheridè a été érigée le 20 décembre 2013. L’actuel administrateur est le Père Toussaint AYENA. Elle se compose de quelques stations secondaires : Doussidè, Kéméni, Tchawourodè, Amaidè, Kinizao, Amaoudè-Mo et Bavouma.

 

C-DOYENNE DE SOTOUBOUA

1-SOTOUBOUA

La Paroisse St François Xavier de Sotouboua fut érigée le 5 février 1952. L’actuel curé est le Père Etienne PALANGA avec pour vicaire le Père Augustin BAYENA. Elle se compose d’une dizaine de stations secondaires.

2-SOTOUBOUA-KPANDIYO

La Paroisse Nativité du Seigneur de Kpandiyo-Sotouboua fut érigée le 31 octobre mars 2008. L’actuel curé est le Père Bernard WALLA. Il a pour Vicaire le Père Emmanuel KOUBAME. Composée d’une dizaine de stations, elle est la deuxième Paroisse de Sotouboua.

3-ADJENGRE

La Paroisse St Joseph Artisan d’Adjengre fut érigée en 1957. L’actuel curé est le Père Michel MAMA-BETRE. Il a pour vicaire le Père Médard BOUKPESSI. Elle se compose d’une dizaine de stations secondaires.

4-TCHEBEBE

La Paroisse St Albert le Grand érigée le 21 janvier 1996. Elle a pour Administrateur le Père Raphael TCASSIWA, SMA.  Il a pour vicaire le Père Hervé Luyalu KITUMBA, SMA. Elle se compose de 9 stations secondaires.

5-AFFOSALA

La Paroisse Notre Dame de la Paix d’Affosala érigée le 20 janvier 2006. Elle se situe dans la préfecture de Tchamba. L’actuel administrateur est le Père Mathias Daté HOUEDAKOR, SMA. Il a pour Vicaire le Père Joël MARA, SMA. Elle a une vingtaine de stations secondaires.

6-KAZABOUA

La Paroisse St Jean-Paul Il de Kazaboua. Elle fut érigée le 23 octobre 2019. Composée de cinq stations secondaires, elle a pour Administrateur le Père Félix de la Miséricorde AWIYA.

D-DOYENNE DE KABOLI

1-KABOLI

La Paroisse St Joseph de Kaboli fut érigée le 23 juin 1953. Composée d’une vingtaine de stations secondaires, elle fait figure de grande paroisse sur l’ensemble des paroisses voisines. L’actuel curé est le Père Alfred PIGNAN. Il est soutenu dans sa charge par trois vicaires paroissiaux : les Pères Adolph Marie BEBEHOU, Pascal AGAMBI et Augustin KUEVI.

2-KOLOWARE

La Paroisse St Léon IX de Koloware a été érigée le 17 décembre 2016. L’actuel curé est le Père Jean PIONTEK avec pour vicaire le Père Espoir-Bruno SINDJALEM. Le Père Sylvano GALLI l est résident. Cette paroisse est constituée de sept stations secondaires.

 

3-SOKODE-KULUNDE

La Paroisse Notre Dame de la Visitation fut érigée le 29 juin 1971. Elle a pour actuel curé le Père Ernest KOULA. Sa situation géographique la place au carrefour de plusieurs mosquées à Kulunde dans la ville de Sokodé. Elle dispose de six stations secondaires : Agouloudè, Djogougou de Sazirè, Eyom de Sazirè, Djuada, Dingalè et Solimdè.

4-TCHAMBA

La Paroisse St Antoine de Padoue de Tchamba fut érigée le 15 août 1974. Elle a pour Curé le Père Jean Jacques KPEDA. Le Père Bernard LANGUI est vicaire paroissial. Elle est composée d’une dizaine de stations secondaires.

5-AFFEM KABYE

Erigée en Paroisse le 24 juin 2019, la Paroisse St Jean Baptiste d’Affem Kabye est une jeune paroisse. Le curé de cette Paroisse est le Père Robert DURA. Composée de 7 stations secondaires, cette paroisse se démarque par sa finesse et son organisation.

6-GOUBI

La paroisse Notre Dame de Lorette fut érigée le 7 octobre 2012. L’actuel administrateur est le Père Norbert AKAKPO. Elle se compose de neuf stations secondaires.