Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

20 ans de présence de la communauté du Puits de Jacob au Togo

Arrivée dans le diocèse de Sokodé en janvier 2002 et provenant de la France, la communauté de Puits de Jacob célèbre ses vingt ans de présence au Togo en cette année 2022. En effet, l’Eucharistie marquant  l’ouverture cet anniversaire fut célébré le dimanche 23 janvier 2022, troisième dimanche du temps ordinaire. C’est l’ordinaire du lieu Mgr Célestin-Marie GAOUA qui a présidé à cette célébration. Il avait à ses côtés une dizaine de prêtres dont le Père Bertrand LEPESANT, Responsable de la communauté du Puits de Jacob.

L’église paroissiale Christ Lumière du Monde de Kpangalam a servi de cadre à cette belle célébration. Ce troisième dimanche du temps ordinaire correspondait également dans l’Eglise universelle au dimanche de la Parole de Dieu qui fut institué en 2019 par le Pape François.  Enfin ce fut aussi le dimanche de la semaine de prières pour l’unité des chrétiens commencée le 18 janvier et dont l’apothéose est prévue pour le 25 janvier.

A l’endroit du peuple de Dieu accouru en grand nombre pour célébrer les bienfaits du Seigneur avec les membres de la communauté du Puits de Jacob, Mgr GAOUA a loué le Seigneur pour la présence de cette famille religieuse ‘ignatienne et charismatique’ dans le diocèse de Sokodé. « 20 ans, que d’événements vécus ; 20 ans  que grâces diverses reçues ; 20 ans, que de conversions et de changements de mentalité advenue dans la vie d’adultes, de jeunes, d’adolescents, de laïcs et de consacrés… » a-t-il déclaré.

Homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA à l’occasion des 20 ans de la communauté du Puits de Jacob

Le Père Bertrand en tant que Responsable de la communauté a au terme de la célébration présenté sommairement sa famille religieuse agrémentée avec quelques témoignages.

Mot du Père Bertrand LEPESANT, Responsable de la communauté du Puits de Jacob

Retenons que la communauté du Puits de Jacob est une communauté nouvelle qui est née dans le grand courant du Renouveau charismatique et qui est de spiritualité jésuite. Elle est composée d’hommes et de femmes qui ont senti l’appel de Dieu à consacrer leurs vies pour le Royaume, et ils y ont répondu.

Heureux jubilé de 20 ans à la communauté du Puits de Jacob. Merci à l’évêque émérite Mgr Ambroise DJOLIBA par qui cette communauté est arrivée au Togo. Après cette célébration eucharistique, d’autres activités sont prévues dans le cadre des 20 ans à savoir une campagne d’évangélisation autour de la Pentecôte 2022, un camp jeunes, et des retraites spirituelles.

Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

Assemblée Générale du Conseil Episcopal Justice et Paix Togo

Comme le prévoit ses statuts en son article 8, le Conseil Episcopal Justice et Paix Togo (CEJP Togo) tient son Assemblée Générale (A.G.) ordinaire tous les trois ans afin d’évaluer le chemin parcouru. Aussi saisit-il l’occasion afin d’élaborer son plan stratégique pour les années à venir. C’est dans cette optique que les participants (en tout une quarantaine composée des membres du Secrétariat permanent, des délégations de tous les diocèses du Togo et de quelques personnes ressources et invités) se sont réunis au Monastère Sainte Claire à Aképé dans l’archidiocèse à Lomé du 17 au 21 janvier 2022 afin de répondre à cet impératif.

Discours d’ouverture de l’évêque-président du CEJP Togo Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN, Archevêque de Lomé et Administrateur Apostolique d’Atakpamé

Cette Assemblée Générale, en effet, est placée sous le thème : «Le CEJP Togo face à la protection de l’environnement : Défis à relever ». Les travaux proprement dits ont débuté le 18 janvier avec des allocutions de l’Evêque-Président de Justice et Paix au sein de la Conférence des Evêques du Togo (C.E.T.) Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN, Archevêque de Lomé et Administrateur Apostolique d’Atakpamé et du Secrétaire Général et Coordinateur du CEJP le Rd Père Gustave SANVEE suivi des présentations des rapports d’activités et financier 2019 à 2021.

Discours du Secrétaire Général et Coordinateur du CEJP Togo RP Gustave SANVEE

Aussi les CEJP diocésains ont présenté également le bilan des activités de 2019 à 2022 en mettant l’accent sur les grandes réalisations, les difficultés rencontrées et les perspectives. Les différentes présentations soit du Secrétariat Permanent, soit des CEJP diocésains ont suscité des questions d’approfondissement. La journée du 19 janvier 2022 a été marquée par une conférence-débat sur le thème : « Regards croisés sur Africae Munus, Laudato Si’ et Fratelli Tutti : Enjeux et Perspectives pour le CEJP » présentée par le Père Dieudonné Olabiyi OTEKPO, Directeur de l’Institut Supérieur Don Bosco.

Conférence sur le thème : « Regards croisés sur Africae Munus, Laudato Si’ et Fratelli Tutti : Enjeux et Perspectives pour le CEJP » présentée par le Père Dieudonné Olabiyi OTEKPO

C’est après cette conférence-débat que les participants sont partis en carrefour afin de faire l’évaluation de l’état de mise en œuvre du plan stratégique 2019 à 2021. La journée du 20 janvier a été consacrée à l’adoption du plan stratégique 2022 à 2024. Aussi, les participants ont procédé à l’étude du projet de règlement intérieur du CEJP et à son adoption.  

Les participants se sont intéressés au  manuel de procédures, de son amendement et de son adoption le dernier jour c’est-à-dire le 21 janvier. D’autres questions importantes (Projet CECS, Projet CERAO, Projet AFSA etc.) à la vie du CEJP ont pu être abordées également au cours de cette A.G. Notons que la spiritualité (célébrations eucharistiques) était au menu des activités de ces assises qui se sont clôturées avec des recommandations pour le renforcement institutionnel du CEJP Togo.

Du rapport final de l’AG et des recommandations

Tous les participants unanimement s’en félicitent pour le chemin parcouru avec la grâce du Seigneur. Merci au peuple de Dieu en général et aux religieuses du Monastère Sainte Claire d’Aképé en particulier pour leur prière et pour leur hospitalité.

Mot de clôture du Secrétaire Général et Coordinateur du CEJP Togo au terme des travaux
Impressions de deux participants au terme des travaux

Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

Sokodé actu du 19 janvier 2022

Présentation: Abbé Moise DADJA

Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

Profession perpétuelle chez les Sœurs de Sainte Catherine d’Alexandrie, Vierge et Martyr

Erigée en juillet 2021 par l’évêque du diocèse de Kara Mgr Jacques Danka LONGA, l’église de la nouvelle paroisse St Thomas Apôtre de Kémérida (Préfecture de la Binah) a servi de cadre à la profession perpétuelle des Sœurs Marie Honorine MANEH et Marie Edwige DOUTI le samedi 15 janvier 2022.  Quand on sait que les Sœurs de Sainte Catherine sont présentes dans le diocèse de Sokodé depuis 1996, et qu’elles sont dans l’éducation(elles ont en charge le Complexe scolaire Sainte Joséphine Bakhita), on ne peut faire fi de cet événement.

En effet, cette profession s’est déroulée au cours d’une célébration eucharistique devenant ainsi membres à part entière de la famille religieuse des Sœurs de Sainte Catherine d’Alexandrie, Vierge et Martyr. Celle-ci fut présidée par l’ordinaire du lieu et concélébrée par une dizaine de prêtres. On notait la présence de nombreuses religieuses de Sainte Catherine et d’autres instituts, celle d’ une foule nombreuse de fidèles, de parents, de bienfaiteurs des élues du jour.

Dans son prêche, Mgr Jacques a à  l’entame de son propos félicité les élues du jour pour leur décision courageuse, celle de se consacrer totalement au Seigneur. « On ne peut pas servir le Seigneur si on n’a pas cette conscience de son néant devant le Seigneur » a-t-il martelé. « La consécration à Dieu, a-t-il poursuivi, ne convient qu’à ceux et celles qui se sentent petits devant Dieu ». Commentant l’extrait de la lettre de St Paul aux Philipiens 2, 1-5, Mgr LONGA a invité les nouvelles professes à être des relais du cœur de Jésus.

Homélie de Mgr Jacques LONGA, évêque de Kara à la profession perpétuelle

Après cette belle exhortation,  ce fut la liturgie de la profession proprement dite marquée par un dialogue avec le président de la célébration, la litanie des saints, l’engagement des professes, la signature, la bénédiction des alliances, des croix et enfin l’accueil dans la famille religieuse des Sœurs de Sainte Catherine.

C’est après toutes ces étapes pleines d’émotion que les Sœurs Marie Honorine et Marie Edwige ont pu retrouver le sourire et la joie. L’honneur est revenu à la Supérieure Régionale Séraphine YINA représentante de la Supérieure Générale de recevoir ces vœux. Au terme de cette célébration, la Supérieure Régionale et les nouvelles professes n’ont pas manqué d’exprimer leur remerciement à tous ceux qui ont œuvré d’une manière ou d’une autre à la réussite de ces professions. Les réjouissances s’en sont poursuivies à la sortie de la messe.

Mot de remerciement de la Supérieure Régionale et des nouvelles professes
Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

51ème Assemblée Générale de la Fraternité des Prêtres Diocésains du Togo (F.P.D.T.)

La Fraternité des Prêtres Diocésains du Togo(F.P.D.T) a tenu sa 51ème Assemblée Générale du 10 au 13 janvier 2022 au Grand Séminaire philosophique interdiocésain Bénoit XVI de Tchitchao dans le diocèse de Kara. Ils étaient seulement 210 prêtres à prendre part à ces travaux en raison de la crise sanitaire du covid-19 sur les 1108 prêtres incardinés provenant des 7 diocèses du Togo.

Commencée le lundi 10 janvier 2022 avec l’arrivée des participants et les cérémonies d’accueil, les travaux proprement dits ont débuté dans la matinée du 11 janvier avec la messe d’ouverture présidée par Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN, Archevêque de Lomé et Administrateur Apostolique d’Atakpamé qui bouclait en ce jour même les deux premières années dans l’exercice de sa charge en tant qu’archevêque métropolitain de Lomé. Aussi, les 113 nouveaux prêtres des promotions 2020 et 2021 ont-ils été accueillis au cours de cette messe au sein de la grande F.P.D.T.

Homélie de Mgr Nicodème BARRIGAH-BENISSAN à la messe d’ouverture de l’AG

Discours d‘accueil des promotions 2020 et 2021 par le Président Père Ambroise-Marie MENSAH

C’est après cette célébration que les participants ont suivi avec grand intérêt la conférence donnée par Mgr BARRIGAH autour du thème : « La péréquation et la santé du prêtre » qui a suscité de fructueux échanges.  La suite du programme de cette journée a concerné la présentation de la vie des différentes fraternités suivie bien évidemment des échanges.

Conférence sur le thème de la péréquation et la santé du prêtre donnée par Mgr BARRIGAH
Message des évêques délivré par Mgr Jacques LONGA

La journée du 12 janvier 2022 a consisté en l’accueil du message des évêques délivré par Mgr Jacques LONGA, évêque de Kara en l’absence de Mgr Benoît ALOWONOU, évêque de Kpalimé, Chargé du Clergé et Président de la Conférence des Evêques du Togo suivi de la présentation du rapport moral et financier par le bureau de la F.P.D.T. parvenu en fin de mandat.

Un nouveau bureau, en effet, a été mis sur pied à la suite des élections pour un mandat de 3 ans. Ainsi, le nouveau bureau national se compose comme suit : le Père Casimir KODO, Président (Lomé) ; le Père Marc KOLANI, Secrétaire(Dapaong) ; le Père Pierre DETO, Secrétaire-Adjoint(Aného) ; le Père Jules-Eric KASSON, Trésorier(Kara) ; le Père Soter DEGBOE, Trésorier-Adjoint (Kpalimé). A ce noyau, il faut y ajouter les délégués des diocèses.

L’ordinaire du diocèse de Kara a présidé à la célébration eucharistique dans la soirée du troisième jour au cours de laquelle les prêtres jubilaires des années 2020 et 2021 ont été honorés (25 ans et 50 ans). Notons que leurs excellences Mgrs Célestin-Marie GAOUA, évêque de Sokodé et Dominique GUIGBILE, évêque de Dapaong ont marqué de leur présence à ces assises des prêtres diocésains du Togo.

Homélie de Mgr Jacques LONGA, évêque de Kara à la messe du 12 janvier 2022

Les travaux de cette 51ème Assemblée Générale ont connu un bel éclat grâce à la participation active de tous. Félicitations au diocèse hôte et à tous les fidèles du Christ qui ont contribué d’une manière ou d’une autre au succès de ladite rencontre.

Communiqué final sanctionnant l’AG 2022 présenté par le Père Ambroise-Marie MENSAH

Le rendez-vous étant pris pour janvier 2023 dans le diocèse d’Aného après une messe d’envoi en mission dans la matinée du 13 janvier 2022 présidée par le nouveau présidant de la F.P.D.T.

Catégories
INFOS DU DIOCESE PODCAST

Sokodé actu du 12 janvier 2022

Présentation: Jacques EDJEOU

Catégories
INFOS DU DIOCESE PODCAST

Bénédiction de la nouvelle chapelle de Dègou (Station secondaire de la Paroisse St Antoine de Padoue de Tchamba)

Les merveilles de Dieu pour son peuple sont incommensurables. En effet, c’est avec beaucoup de joie et d’émerveillement que les fidèles du Christ de Dègou ont accueilli favorablement une des merveilles de la part du Très-Haut, celle d’une chapelle qu’il vient de leur doter grâce à la générosité de M. Vincent TABBONE et de l’Association « Nous donnons l’espoir ».

Celle-ci a été bénie le samedi 8 janvier 2022 par Mgr Célestin-Marie GAOUA, évêque de Sokodé en présence du curé de Tchamba le Rd Père Jean-Jacques KPEDA et de ses vicaires, du Rd Robert  DURA, Ancien curé de Tchamba et actuel curé d’Affem-Kabye et de son vicaire, des catéchistes du secteur d’Alibi, de la communauté chrétienne bénéficiaire, et des fidèles du secteur d’Alibi venus en grand nombre pour rendre grâce à Dieu avec leurs frères et sœurs de Dègou.

Dans son mot de bienvenu, le Père Jean-Jacques a non seulement exprimé sa reconnaissance au Seigneur mais aussi à Mgr Célestin-Marie GAOUA qui s’est rendu disponible pour la bénédiction. Aussi, a-t-il saisi l’opportunité pour retracer la ‘petite histoire’ qui a conduit au don de cette chapelle aux fidèles de Dègou.

Mot d’accueil du Père Curé Jean-Jacques KPEDA

Dans son adresse à l’endroit du  peuple de Dieu, Mgr GAOUA a de prime abord présenté ses vœux de bonne année aux uns et aux autres. En outre, il a instruit l’assemblée sur la nécessité de garder cette église ‘propre’ en tant que signe de la présence de Dieu au milieu de son peuple.

Homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA à Dègou

Les temps forts de cette cérémonie sont entre autres : l’aspersion des murs de l’église, et de l’autel avec de l’eau bénite, la liturgie de la parole, l’encensement de l’autel, de l’évêque et du peuple de Dieu et la liturgie de l’Eucharistie.

Au terme de la messe de bénédiction, les fidèles de Dègou par la voix de leur porte-parole ont exprimé leur reconnaissance au Seigneur pour ses bienfaits. Aussi, ont-ils exprimé de vive voix leur reconnaissance aux bienfaiteurs pour ce joyau ainsi qu’aux donateurs du terrain, et au Père Jean-Jacques par qui cette merveille leur est parvenue.

Après la célébration eucharistique, les réjouissances s’en sont poursuivies dans une atmosphère bon enfant. Retenons que la station secondaire de Dègou est placée sous le patronage de St Marc. Que Dieu bénisse les généreux donateurs du diocèse de Sokodé !

Catégories
INFOS DU DIOCESE PODCAST

Sokodé actu du 5 janvier 2022

Présentation: BEN KONDO
Catégories
INFOS DU DIOCESE PODCAST

De la Cathédrale Sainte Thérèse à la station de Sada

L’année 2022 a succédé à l’année 2021 qui appartient désormais à l’histoire. Cette nouvelle année en effet est pleine d’espoirs pour tous les hommes sans distinction de religion ou de race. Afin de marquer une belle entrée dans la nouvelle année, les fidèles du Christ quant à eux étaient nombreux à prendre d’assaut les églises et les chapelles le 31 décembre et le 1er janvier pour l’action de grâce au Seigneur pour ses bienfaits pour l’année passée et se remettre à nouveau entre ses mains pour la nouvelle année.

Le diocèse de Sokodé n’est pas resté en marge de cette démarche spirituelle. En effet, Mgr Célestin-Marie GAOUA a présidé à la veillée à Paroisse Cathédrale Sainte Thérèse. En ce qui concerne la célébration du 1er jour de l’an où Marie est honorée par l’Eglise comme Mère de Dieu, il était à Sada, une station secondaire de la Paroisse Notre Dame de l’Assomption(Sokodé). Au cours de la veille du nouvel an, Mgr GAOUA a exhorté le peuple de Dieu à invoquer le nom de Jésus sur les minutes, les heures, les jours, les mois de l’année nouvelle 2022.

Homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA à la paroisse Cathédrale Sainte Thérèse

Dans ce même ordre d’idées, le prélat a lancé au cours de sa messe à Sada que les souhaits que nous adressons aux autres doivent passer par Dieu. Aussi, a-t-il ajouté que souhaiter bonne année à quelqu’un, c’est s’engager à travailler avec lui pour que cela arrive. Retenons que les célébrations de part et d’autre se sont bien déroulées dans la ferveur et le recueillement. En ce qui concerne la jeune communauté de Sada, elle était très heureuse d’accueillir le 1er jour de l’an l’évêque du diocèse. Dynamique et entreprenante, cette communauté chrétienne espère d’ici peu que ce passage du prélat les aidera à avoir un lieu de prière décent. Après les célébrations, les fidèles ont pu se réjouir avec leur pasteur. BONNE ANNEE 2022.

Homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA à la station secondaire de Sada
Catégories
INFOS DU DIOCESE

CEDIPAF : Sessions pour adultes et jeunes

Le Centre Diocésain de la Pastorale Familiale en abrégé CEDIPAF a initié deux sessions de formation à l’endroit des adultes et des jeunes respectivement sur ‘la pastorale familiale’ d’une part et sur ‘la sexualité et la vie affective’ d’autre part. Ces formations, en effet, se sont déroulées à Sokodé du 27 au 30 décembre 2021.

En ce qui concerne les adultes participants à cette session, les différents modules servis les permettront d’animer à coup sûr la pastorale familiale dans leur paroisse respective. C’est le point de vue du Responsable du CEDIPAF, le Père Daniel PERE pour qui « cette formation vise à les préparer, à leur donner quelques notions sur le mariage et à leur donner quelques prérequis sur la pastorale familiale ». L’objectif de cette formation, poursuit-il, est de les outiller à accompagner les couples dans les paroisses. De fait, cela correspond aux intentions du Saint Père qui exhorte les époux à participer à la vie de l’Eglise, en particulier à la pastorale familiale (Cf. Lettre du St Père François aux époux à l’occasion de l’année “Famille amoris laetitia”, 26 décembre 2021).

Quant à la session sur la sexualité et la vie affective, elle permettra aux jeunes gens participants d’y découvrir la vraie sexualité. Ce qui les permettra d’après le Père Marius DJATEMA de parvenir à une sexualité épanouie. En tout une soixantaine d’adultes ont participé à la session sur la pastorale familiale. Pour ce qui est de la session sur la sexualité et la vie affective, ils étaient une vingtaine à répondre à l’invitation. Notons que tous les participants sont repartis dans leur paroisse respective sur une note de satisfaction. Tout doucement, le CEDIPAF poursuit sa mission qui est celle d’accompagner les époux et les familles sans oublier les jeunes. Force et courage à tous les acteurs qui y travaillent.