Catégories
INFOS DU DIOCESE

Rite d’admission, Prise de soutane et Lectorat dans le diocèse de Sokodé

Partager cet article sur :

 118 ont lu cet article

Candidats au rite d’admission

Le 23ème dimanche du temps ordinaire de l’Année liturgique C fut marqué dans le diocèse de Sokodé par la collation des ministères à quelques grands séminaristes. En effet, BODJONA Marius et DILODINA Eric, originaires de la Paroisse Christ Lumière du Monde de Kpangalam, GWALIBA Jérémie de la Paroisse Sacré-Cœur de Jésus d’Aouda, KADANGA Pierre de la Paroisse St François Xavier de Sotouboua, et SIMLIWA Albert de la Paroisse St Joseph Artisan d’Adjengré ont été admis comme aspirants au sacerdoce pour le compte du diocèse de Sokodé.

Candidats à la prise de soutane

Louis ADEGLOU, Philippe ASSIMTA, et Modeste KIKISSI ont pris la soutane. Emmanuel WISSI qui avait déjà la soutane depuis l’année dernière s’est joint à eux pour y recevoir le lectorat. Cette célébration qui a eu pour cadre la chapelle de Kisito du CEDIPAF (Centre Diocésain de la Pastorale des Familles) fut présidée par l’évêque de Sokodé, Mgr Célestin-Marie GAOUA et concélébrée par une dizaine de prêtres.

Remise de la soutane

On notait la présence d’une foule nombreuse de fidèles, de religieux(ses), des parents et amis des élus du jour. Les participants à l’atelier de formation « Apprendre à aimer » ont aussi participé à cette célébration eucharistique animée par la chorale St Kisito.

Les candidats au lectorat

Dans sa méditation circonstancielle, Mgr GAOUA a exhorté le peuple de Dieu et spécialement les élus du jour à faire le choix préférentiel d’un amour pour Jésus.  « L’amour préférentiel pour Jésus n’est pas le mépris de toutes les relations qui tissent nos vies. Pour le disciple de Jésus, a-t-il dit, il ne s’agit d’aimer Jésus et d’aimer moins les autres mais de mettre Jésus à la source de tous les autres amours. » « Etre véritablement disciple de Jésus appelle à des renoncements, des sacrifices, des libérations » a-t-il poursuivi.

Remise des Saintes Ecritures

« Chers élus du jour pour les rites d’admission, le ministère de lectorat, les renoncements auxquels le christ vous appelle n’ont pas pour but de vous appauvrir mais plutôt de recevoir les vraies richesses qui ne déçoivent pas. » a-t-il conclu. Au terme de cette liturgie belle et pleine d’émotions, les élus du jour ont exprimé leur gratitude au Seigneur pour le don de la vocation, à l’évêque, bref à l’ensemble des participants à cette collation de ministères. Félicitations et courage pour la suite du cheminement vocationnel. 

Mgr Célestin-Marie GAOUA et les élus du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.