Catégories
INFOS DU DIOCESE PODCAST

Célébration de la Journée Mondiale du Malade à Sokodé

Partager cet article sur :

 165 ont lu cet article

La célébration de la Trentième Journée Mondiale du Malade a été marquée à Sokodé par une célébration eucharistique à l’Aumônerie du Centre Hospitalier Régional (C.H.R.) le vendredi 11 février 2022.  Elle fut présidée par l’ordinaire du lieu Mgr Célestin-Marie GAOUA et concélébrée par quelques prêtres dont l’Aumônier diocésain de la pastorale de la santé le Père Dieudonné Crédo AKAKPO-AGUIDI. Le thème de cette année est tiré de Luc 6,36: « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ».

En effet, ce thème ne saurait laisser indifférent les diocésains de Sokodé. Car il s’apparente à la devise du Père évêque Mgr GAOUA : « Miséricordieux comme le Père ! ».  En partant du message du Pape François pour la célébration de cette  journée, l’évêque de Sokodé a exhorté le peuple de Dieu à être conscient de ses limites. Aussi, a-t-il  mis également l’accent sur la confiance.

Homélie de Mgr Célestin-Marie GAOUA, évêque de Sokodé à l’Aumônerie du C.H.R. Sokodé

Après cette homélie, la liturgie s’est poursuivie avec la prière universelle au cours de laquelle des supplications ont été exprimées au Seigneur en faveur de tous les malades sans distinction aucune. Cette célébration en faveur des malades s’est poursuivie par la liturgie eucharistique.

Au terme de cette belle liturgie en l’honneur de Notre Dame de Lourdes animée par la chorale Sainte Thérèse de la Paroisse Cathédrale, les offrandes apportées par les fidèles au bénéfice des malades ont été bénies par l’évêque. C’est après cela que la parole fut donnée au directeur du C.H.R. pour son allocution qui a consisté essentiellement à des remerciements.

En rappel, la journée mondiale des malades fut instituée par le Saint Pape Jean-Paul II en 1992 pour sensibiliser le peuple de Dieu et les institutions sanitaires surtout catholiques et la société civile à l’attention envers les malades et envers ceux qui prennent soin d’eux. Force et courage à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.