Catégories
INFOS DU DIOCESE ET D’AILLEURS PODCAST

Profession perpétuelle chez les Sœurs de Sainte Catherine d’Alexandrie, Vierge et Martyr

Partager cet article sur :

 530 ont lu cet article

Erigée en juillet 2021 par l’évêque du diocèse de Kara Mgr Jacques Danka LONGA, l’église de la nouvelle paroisse St Thomas Apôtre de Kémérida (Préfecture de la Binah) a servi de cadre à la profession perpétuelle des Sœurs Marie Honorine MANEH et Marie Edwige DOUTI le samedi 15 janvier 2022.  Quand on sait que les Sœurs de Sainte Catherine sont présentes dans le diocèse de Sokodé depuis 1996, et qu’elles sont dans l’éducation(elles ont en charge le Complexe scolaire Sainte Joséphine Bakhita), on ne peut faire fi de cet événement.

En effet, cette profession s’est déroulée au cours d’une célébration eucharistique devenant ainsi membres à part entière de la famille religieuse des Sœurs de Sainte Catherine d’Alexandrie, Vierge et Martyr. Celle-ci fut présidée par l’ordinaire du lieu et concélébrée par une dizaine de prêtres. On notait la présence de nombreuses religieuses de Sainte Catherine et d’autres instituts, celle d’ une foule nombreuse de fidèles, de parents, de bienfaiteurs des élues du jour.

Dans son prêche, Mgr Jacques a à  l’entame de son propos félicité les élues du jour pour leur décision courageuse, celle de se consacrer totalement au Seigneur. « On ne peut pas servir le Seigneur si on n’a pas cette conscience de son néant devant le Seigneur » a-t-il martelé. « La consécration à Dieu, a-t-il poursuivi, ne convient qu’à ceux et celles qui se sentent petits devant Dieu ». Commentant l’extrait de la lettre de St Paul aux Philipiens 2, 1-5, Mgr LONGA a invité les nouvelles professes à être des relais du cœur de Jésus.

Homélie de Mgr Jacques LONGA, évêque de Kara à la profession perpétuelle

Après cette belle exhortation,  ce fut la liturgie de la profession proprement dite marquée par un dialogue avec le président de la célébration, la litanie des saints, l’engagement des professes, la signature, la bénédiction des alliances, des croix et enfin l’accueil dans la famille religieuse des Sœurs de Sainte Catherine.

C’est après toutes ces étapes pleines d’émotion que les Sœurs Marie Honorine et Marie Edwige ont pu retrouver le sourire et la joie. L’honneur est revenu à la Supérieure Régionale Séraphine YINA représentante de la Supérieure Générale de recevoir ces vœux. Au terme de cette célébration, la Supérieure Régionale et les nouvelles professes n’ont pas manqué d’exprimer leur remerciement à tous ceux qui ont œuvré d’une manière ou d’une autre à la réussite de ces professions. Les réjouissances s’en sont poursuivies à la sortie de la messe.

Mot de remerciement de la Supérieure Régionale et des nouvelles professes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.