Catégories
INFOS DU DIOCESE

Les Sœurs Marielle et Edith-Laure de l’institut Notre Dame de l’Eglise ont rendu grâce à Dieu

Partager cet article sur :

19 mars 1991-19 mars 2021, il y a trente (30) ans jour pour jour que les Sœurs Marielle AMEMADO et Edith-Laure TOVI de l’institut des Sœurs Notre Dame de l’Eglise ont dit un ‘oui’ définitif au Seigneur. L’action de grâce de cet anniversaire de consécration religieuse s’est déroulée le dimanche 21 mars 2021, cinquième dimanche de carême à la Paroisse St François d’Assise d’Akamadè à Sokodé. En effet, l’Eucharistie de circonstance fut présidée par le père Moïse DADJA (du clergé diocésain, Directeur de Radio Sainte Thérèse) et concélébrée par les pères Carlos EMI WADAN(de la Société du Verbe Divin, Curé de la paroisse St François d’Assise) et Benjamin ATAMA (du clergé diocésain, Aumônier au Complexe Assomption) en présence d’une foule nombreuse de fidèles,et de religieuses venus de près ou de loin rendre grâce à Dieu avec les élus du jour. Dans son prêche, l’officiant a rendu grâce au Seigneur pour son amour et miséricorde à l’endroit des sœurs Marielle et Edith-Laure. Poursuivant sa méditation, il a relevé le fait qu’il n’y a rien de plus grand, de plus noble, de plus merveilleux dans le monde que d’être au service du Seigneur. Aussi, a-t-il martelé que le service du Seigneur est une source intarissable de joie. Il a remercié enfin les sœurs pour leur fidélité et leur réponse généreuse à servir le Seigneur et leurs frères et sœurs en humanité.

Au terme de la célébration, c’est la Sœur Marielle qui a pris la parole pour remercier les uns et les autres pour leur prière et leur affection. Aussi a-t-elle profité pour exhorter les jeunes gens à ne pas avoir peur de s’engager au service du Seigneur. Animée par la chorale des jeunes de la paroisse, cette célébration fut joyeuse et priante. Béni soit Dieu pour ses œuvres.

Une réponse sur « Les Sœurs Marielle et Edith-Laure de l’institut Notre Dame de l’Eglise ont rendu grâce à Dieu »

Nous rendons grâce à Dieu pour ces années de combat pour la fidélité à Dieu et d’expérience du pardon reçu. duc in altum mes soeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *